mercredi 12 mai 2021



Les dangers méconnus de l’air conditionné sur la santé

C’est l’été, l’air à l’intérieur des pièces est chaud, cette situation vous importune au plus haut point. Le réflexe le plus courant est de mettre en marche l’appareil d’air conditionné. Cette évolution de la technologie permet en effet depuis plus d’un siècle maintenant de réguler à convenance la température ambiante dans une pièce. Toutefois, la question reste souvent posée sur les éventuels inconvénients de cette technologie sur la santé de l’homme. On vous répond dans cet article.

Les troubles passagers

L’organisme humain est en général très sensible aux grandes variations de température notamment, celles qui sont supérieures ou égales à 10 degrés. Celles-ci peuvent provoquer des chocs thermiques qui se manifestent par :

  • Un mal de gorge ;
  • La fièvre ;
  • Un mal de tête ;
  • Le nez qui coule ;
  • Un arrêt respiratoire ;
  • Les picotements de l’œil ;
  • Les œdèmes ;

Mais aussi d’affections ORL, neuropsychiques, de la formation de champignons et de diverses allergies bénignes. Ces troubles ne nécessitent pas souvent de traitement et disparaissent lorsque l’individu sur qui ils apparaissent s’éloigne de la pièce climatisée.

Les maladies graves

Bien que la plupart d’entre nous ne fasse généralement pas le rapport, l’emploi de climatisation peut générer sur le long terme des maladies très graves. On relève entre autres :

  • La légionellose ;
  • Les troubles cardio-vasculaires ;
  • Le cancer du poumon ;

Elles sont provoquées et se développent peu à peu en raison de l’exposition régulière à la climatisation. Lorsqu’elles ne sont pas vite diagnostiquées, ces maladies peuvent devenir incurables et provoquer la mort de l’individu atteint.

Par ailleurs, le mode de fonctionnement des appareils climatiseurs correspond généralement à produire l’air frais à l’intérieur et expulser l’air frais à l’extérieur. Cette situation pose le problème du réchauffement progressif de la température à l’extérieur notamment dans les grandes villes. Cela conduirait donc sur le long terme à l’abattement des troubles qu’occasionne la canicule sur l’ensemble de la population mondiale. Il s’agit notamment du vieillissement précoce, de l’amaigrissement, la calvitie, des maladies de la peau, etc.

Les troubles épidémiques

Au-delà des troubles passagers et de ceux graves, la climatisation peut également être un facteur qui facilite la transmission des virus à maladies épidémiques. Les plus fréquents dans ce cas sont notamment, le virus de la grippe saisonnière et le virus de la gastro-entérite.  Toutefois, pour que cela soit effectif il faut que le virus en question ait la capacité de survivre dans l’air. Dès lors, il peut être transféré d’une pièce à une autre ou être stocké via les conduits de climatisation. Cependant, il est important de souligner que le risque est plus présent au niveau des systèmes de climatisation équipés de centrale de traitement d’air. Si vous employez des climatiseurs équipés de système de ventilation mécanique ou naturelle, vous y êtes moins exposés. L’efficacité des systèmes de filtration et les caractéristiques de la souche du virus en question sont également autant de facteurs qui déterminent le risque de contagion.

En définitive, la climatisation est un pas de géant en technologie qui permet d’éviter les situations inconfortables de grosses chaleurs. Toutefois, il faut garder à l’esprit qu’elle pourrait être également très nocive à la santé de l’’homme et réglementer son utilisation.

Related Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Stay Connected

21,915FansLike
2,759FollowersFollow
6,729SubscribersSubscribe
- Advertisement -

Latest Articles