dimanche 19 septembre 2021
spot_img

Vaccination contre le covid-19 : une nouvelle couche de la population éligible !

Depuis son apparition en 2019, le Covid-19 est constamment au cœur de l’actualité dans tous les pays à travers le monde. En France, ce constat est plus que palpable avec les stratégies, interventions et activités menées pour éradiquer cette pandémie. Entre autres actions figure l’élaboration de vaccins. Dans cet article, nous abordons l’actualité sur la nouvelle couche éligible aux vaccins contre le covid-19 en France.

Conditions d’éligibilité aux vaccins contre le covid-19

Pour optimiser la redistribution de ces vaccins à la population, l’État français a établi des conditions d’éligibilité. Celles-ci visent à prioriser les couches les plus exposées en leur donnant accès au vaccin. Cet objectif est décliné suivant deux axes que sont notamment, la réduction du taux de mortalité de la maladie et la protection du personnel soignant. Qui sont donc les personnes éligibles à ce vaccin ?

Les dispositions françaises en matière d’éligibilité au vaccin du Covid stipulent que sont éligibles, tous les individus âgés de 18 à 49 ans. Cette tranche tient également compte des personnes atteintes de :

  • Maladies hématologiques malignes et cancers qui suivent un traitement par chimiothérapie ;
  • Dysfonctionnements chromosomiques telle que la trisomie 21 ;
  • Poly-pathologies chroniques avec absence d’au moins deux organes ;
  • Maladies rares dont spécialement celles infectieuses ;
  • Maladies rénales sévères dont les patients sont soit transplantées d’organes solides, soit sujets de transplantations allogreffe ;

Il en est de même pour les individus de la tranche d’âge 55-69 ans et de 70 ans et+.

Par ailleurs, les individus âgés de 50 à 54 ans peuvent également se faire vacciner même s’ils présentent :

  • Une insuffisance cardiaque ;
  • Des pathologies cardiovasculaires ;
  • Une sclérose en plaque ;
  • Des diabètes de types 1 et 2 ;
  • Des pathologies respiratoires chroniques ;
  • Une mucoviscidose ;
  • Un syndrome d’apnées du sommeil.

Les handicapés et les femmes portant une grossesse au deuxième trimestre sont également pris en compte comme prioritaires dans l’accès aux vaccins contre la covid-19.

crédit : pixabay

La décision de l’éligibilité des moins de 50 ans atteint de mucoviscidose

La maladie de la mucoviscidose figurait jusque-là parmi les comorbidités qui ouvrent le droit de vaccin aux personnes atteintes âgées de 50 à 69 ans. Le 31 mars 2021, le ministre français de la Santé, Olivier Véran, a adressé une lettre officielle à l’association des patients souffrants de mucoviscidose. Dans cette lettre, le ministre informe les malades de la décision du gouvernement français de leur donner accès aux vaccins.  Ceci vient en réponse à la demande formulée par les associations « Vaincre la Mucoviscidose » et « Grégory Lemarchal » courant le mois de février et dans laquelle elle faisait cette doléance. Aujourd’hui jeudi 08 avril 21, le président de cette association a rendu publique cette décision du gouvernement en exprimant son profond soulagement. Désormais, les patients peuvent bénéficier des vaccins pfizer et Moderna autorisés sur toute l’étendue du territoire français.

De manière spécifique, cette autorisation possède des particularités en fonction de la situation du patient. Pour cela, on relève des situations qui pourraient conduire à des prescriptions au-delà des autorisations du marché. Il s’agit entre autres des cas de greffe de poumons au patient atteint de mucoviscidose.

Related Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Stay Connected

21,915FansLike
2,942FollowersFollow
6,729SubscribersSubscribe
- Advertisement -spot_img

Latest Articles